Chère Jeanne Added...

November 21, 2017

 

Chère Jeanne

Vous ne me connaissez pas, mais je dois vous écrire ces quelques mots pour vous raconter à quel point vous êtes indissociable de la bande dessinée Hot Space. Moi, humblement, je vous ai découverte dans un album de musique jazz, à savoir l’album « Song Song Song » de Baptiste Trotignon.  Ce qu’il y a d’important, c’est qu’à cette époque, si votre voix m’avait marqué pas sa profondeur, son timbre, et sa puissance, et cet album m’a accompagné depuis sa sortie, en 2012, jusqu’à aujourd’hui.

 

D’ailleurs, si un jour, peut-êtr,e vous lisez cette lettre, pourrez-vous me répondre si vous prêtez bien votre voix dans le titre « Gone » ? Chanson dans laquelle je suis persuadé de vous identifier, alors que vous n’y êtes pas créditée.  

 

C’est au tout début de l’année 2015 que le projet Hot Space est né. Je venais de terminer les illustrations d’un roman, « Retour à Silence », écrit par Franck Ferric, et publié par la défunte maison des Editions du Riez. Pour cette fable post-apocalyptique, je m’étais accompagné de la musique du groupe Portico Quartet, parfaitement en écho avec le monde décrit. A cette époque, je subissais un « manque ». Il fallait que je continue d’errer dans les déserts mystérieux de mon imagination, toujours avec ces musiques lancinantes comme autant compagnes, et une histoire de science-fiction était en train de naitre. Les personnages étaient présents. Nohraïa, la pilote, et sa partenaire de combat, Spector, étaient dans la boucle, lorsque, quelque part, à l’écoute d’une émission d’une radio, j’entends votre titre « A War is Coming ».

 

J’ai été, pour ainsi dire, soufflé par la puissance de votre rock. Il allait parfaitement avec l’esprit de violence compacte et sourde que je voulais mettre en place. J’ai donc acheté votre album, « Be Sensational » pour qu’il m’accompagne tant dans la conception des dessins que dans la conception de cette histoire foudroyée. Cet album là, que vous avez fait, m’a donné la couleur que je cherchais à insuffler dans le récit, avec ce titre fabuleux, « Ready » , qui devenait la meilleure des illustrations possibles pour les êtres tétanisés devant une guerre approchante inexorablement... oui : « A War is Coming ». Définitivement.

Et puis j’ai découvert votre visage.

 

Et là, je me suis dit : « merde.... J’ai mis Jeanne Added dans mon histoire, et je ne le savais pas ».

 

Le personnage de Spector et vous-même vous ressemblez étrangement, et cette ressemblance est le fruit d’un pur hasard...  Ce personnage existait avant que je ne connaisse votre visage.  

 

Mais, lorsqu’on y réfléchit, ce n’est pas tellement étonnant.  Cette bande dessinée n’en est pas à son premier accident cosmique. A ce stade, elle en deviendrait un véritable attracteur étrange.

J’en arrive donc à la conclusion et à l’objet de cette lettre. Je voulais vous dire, chère Jeanne, merci.

 

Sans vous, la puissance de l’histoire que je veux raconter serait toute autre.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RDV aux 16èmes Rencontres de l'Imaginaire de Sèvres !

November 23, 2019

Noires sont les galaxies...

August 2, 2019

1/15
Please reload