Le crayon au charbon, et le sens de la marche

September 23, 2017

 

 

Hot Space est une histoire que j’ai commencée il y a plus de deux ans. Raconter une histoire est un exercice passionnant, d’autant plus si on cherche à créer une histoire longue, avec laquelle on cherche à tenir le lecteur sur plusieurs dizaines de page.

A mon sens, tant que l’envie est là, toutes les méthodes de travail sont bonnes, pourvu qu’il y en ait une, pourvu que l’on soit très discipliné, et pourvu que l’on accepte les critiques d’yeux avertis.   

 

je ne suis pas un grand écrivain, mais je voulais raconter cette histoire. Puisque je dessine, j’ai directement entamé le récit en le plaçant sur un story-board, d’abord très peu détaillé, puis, petit à petit, j’ai détaillé l’image, jusqu’à ce qu’elle arrive à un niveau graphique pas très éloigné de ce que je voulais obtenir au final.

 

L’image qui est postée aujourd’hui est donc un extrait du story-board de ce comics ; la prochaine étape consistant à passer au travail d’encrage. On peut néanmoins faire des recherches sur ce document, pour, par exemple, formuler davantage la nature des textes, ou encore, placer les bulles (phylactères) qui les placeront dans l’image.

Cette planche est intéressante, parce qu’elle fait aussi la place à ce que j’attends de l’usage de l’ordinateur, pour créer certains éléments graphiques que l’on trouve sur la planche 6, une fois bonne à être éditée. Ainsi, l’hologramme de la planète, en bas à gauche, est simplement illustré par un cercle. Une fois l’encrage terminé, je fais donc tout un travail de post production par ordinateur. il était important pour moi de donner ce côté « informatique d’ancienne technologie » aux graphismes pour qu’on fasse vraiment une différence entre le style graphique global, et les informations transmises par des matériels peut-être Hi-Tech, mais tous semblant issus de la science fiction des années 80.

 

Mais avant de transformer le story-board en planche encrée « prête à être lue » j’ai fait lire et relire ledit story-board à une foule d’auteurs, dessinateurs, et autres professionnels de l’image, afin d’avoir un retour qualitatif sur les cadrages et le déroulé de l’histoire d’Hot Space.

 

En ce qui concerne cette planche, l’un des retours que j’ai eu a été de retourner la première case pour favoriser le sens de lecture...

 

Donc, acte.     

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RDV aux 16èmes Rencontres de l'Imaginaire de Sèvres !

November 23, 2019

Noires sont les galaxies...

August 2, 2019

1/15
Please reload