Rechercher
  • PLP

Pure Violence



La planche 42 a été l'une des plus complexe à réaliser pour Hot Space. Cette planche a été très difficile à concevoir parce qu'elle devait servir de "démonstrateur" visuel du ton même de cette bande-dessinée.


La première idée était d'avoir un style graphique semi-réaliste, avec un trait relativement "rond", presque adolescent dans son propos, et de fait, contribuant à transmettre une certaine forme d'innocence, voire de naïveté, dans le propos. Dans le même temps, je voulais confronter ce parti-pris graphique à un propos violent et assez noir. L'idée est simple, la forme étant par essence assez opposée au fond, elle fait ainsi levier sur le propos noir et violent du récit. Cette recette est assez éprouvée; je me rappelle l'avoir découverte dans les années 80 en lisant le premier tome de "Soda", la série scénarisée par Philippe Tom, et dessinée de main de maître par Warnant. Mais une simple confrontation du fond et de la forme n'était pas suffisante pour cette planche. Il fallait que la violence "frappe au ventre" sans pour autant tomber dans les pièges du grand-guignol, et de l'usage d'hectolitres d'hémoglobine, et de seaux de tripes de tout animal ayant eu la bonne idée de franchir la porte de l'abattoir du coin. Il fallait que cela nous frappe directement. Il fallait que le lecteur puisse croire que c'est "vrai". J'ai donc passé des journées à chercher des documentations scientifiques, médicales, et biologiques sur les effets du vide interplanétaire sur un organisme. Et j'ai trouvé. Je me suis donc contenté de dessiner une réalité clinique décrite dans un ouvrage médical. Tout, dans cette planche, est donc manifestement vrai.

62 vues