Rechercher
  • PLP

Horizon incertain


Décidément, je n'arriverai jamais à me débarrasser de cette habitude de poster une nouvelle planche le Dimanche, autour de midi (tiens ? il est déjà midi ?).

Voici donc la planche 33. En elle-même, elle se contente de raconter que l'équipe de secours a réussi à localiser l'endroit du crash du chasseur de Nohraïa, notre héroïne. C'est assez important, parce que je tiens à vous rappeler que cette même équipe est sensée retrouver le cadavre d'une jeune pilote de chasse, fraichement mutée dans la station orbitale Ouranos, et que, pour le coup, c'est carrément autre chose qu'une jolie macchabée qui se trouve à proximité de l'épave du chasseur Wasp. Ça me fait penser qu'il y a un point que j'ai carrément oublié d'expliquer dans la planche précédente. Dans un des monologues de l'un des deux bras cassés qui étaient chargés de supprimer Nohraïa, il est question d'un certain "Souverain". Évidemment, ce nom de code n'arrive pas là par hasard. J'ai ici fait un petit clin d’œil au jeu de science-fiction, bi-classé Space Opera, qu'est Mass Effect... Le grand méchant extraterrestre se nomme "Sovereign"... "Souverain", en français.


34 vues