Rechercher
  • PLP

Construire un Monde


Il n’y a pas grand chose à dire, au final, sur la planche quatre d’Hot Space, tout du moins en apparence. C’est une scène d’introduction pure, qui a l’air paisible. Mais rien qu’à travers cette planche, on peut se faire une idée du niveau technologique que je compte installer dans cette bande dessinée.

Si j’avais déjà établi que l’homme pouvait créer une pesanteur artificielle, lui permettant de supporter les longues présences dans l’espace sans en subir les conséquences fâcheuses de l’apesanteur sur l’organisme, cette planche établit, elle, l’existence des « Champs de confinement » permettant de réaliser des « bulles d’atmosphère viables » sur des zones qui donnent sur l’espace. Un vaisseau peut donc s’amarrer à une structure dans l’espace, et si elle est équipée du dispositif de confinement, les occupants du vaisseau peuvent sortir sur la plateforme d’amarrage sans avoir besoin de porter une combinaison spatiale pour se protéger du vide : le champ de confinement fait ce travail de protection.


Évidemment, si un individu habillé d’une tenue estivale sort de ce champ de confinement, ou si le générateur dudit champ de confinement subissait une panne, vivre deviendrait un concept très compliqué à réaliser.

32 vues