Rechercher
  • PLP

Au commencement...


Dans un futur qui n'est pas si lointain que ça, la Terre est devenue une république globale, et colonise la galaxie petit à petit, toujours avide de ressources. Les progrès technologiques ont permis de maitriser la gravité, autorisant les voyages interstellaires sans que l’homme ne subisse les effets néfastes de l’apesanteur, ou permettant la création de « champs de confinement », facilitant la protection des voyageurs interstellaires face aux dangers de l’espace. Ces progrès ont permis de créer des moteurs à gravité permettant des voyages ultra rapides par trous de ver : on se déplace dans la galaxie comme on se déplaçait sur les mers, à bord de navires, dans lesquelles d’autres vaisseaux peuvent s’amarrer sans aucun risque de décompression.


Hot Space est l’histoire de Nohraïa Kovalski, une jeune pilote, assez indisciplinée, affectée sur Ouranos, une base orbitant autour d’Aoba, une planète reculée et aride, présentant très peu d’intérêt stratégique, sur laquelle se rendent des expéditions scientifiques. La planète est habitée par des peuples, appelés « Kadisse », et quelques humains y sont installés pour des bonnes raisons (Scientifiques) mais parfois aussi pour des mauvaises (contrebande, piraterie). Les Kadisses ne représentent pas un danger. Leur niveau technologique est inférieur à celui des humains, et ils vivent, pour la plupart, en tribus, même si certains d’entre eux habitent dans des cités. Éleveurs, agriculteurs, chasseurs, ils s’organisent parfois dans des modèles plus complexes de sociétés. S'ils peuvent dépendre technologiquement de tout ce que peut apporter la Terre, leur société semble pouvoir se passer de tout confort terrien que les Kadisses jugent comme superficiels ou inutiles. De fait, les Kadisses cherchent à garder une certaine indépendance et cherchent à rester, autant que faire se peut, à l'écart des terriens qui sont sur place.


Mais parce qu’Aoba renferme une ressource qui pourrait changer à jamais la nature même de l’humanité, La République Terrienne va chercher à l’annexer.


Pour ce faire, l’amirauté de la flotte va créer un incident diplomatique. L’idée est d’abattre un vaisseau, tuer son pilote, et se servir de cette mort comme motif d’invasion, puis d’annexion.


Nohraïa sera donc la pilote à sacrifier.


Il n’est pas dit qu’elle se laissera faire.

63 vues